Des écoles remplacent leurs SMART Boards par des ActivPanel de Promethean

13/04/2020

Depuis quelques années, la course entre les deux leaders historiques, Smart et Promethean, a tourné à l’avantage de Promethean. Cet article paru dans le « PostAndCourier» est une illustration de la perte par SmartTechnologies, d’un de ses clients historiques.

Charleston AP, avec une population de 130 000 habitants, est une ville des Etats Unis, de taille moyenne. Elle est la deuxième ville de l’état de la Virginie du Sud. Le « Post And Courrier » est un journal indépendant et influent dans le district de Charleston.

CA promethean 

Illustration : comparaison des chiffres d’affaires de Smart France et de Promethean France sur ces 10 dernières années

La mairie de Charleston a remplacé les tableaux interactifs de ses salles de classe par des ActivPanel Promethean 

CHARLESTON, S.C. (AP) — Pour un coût d’au moins 14 millions de dollars, au cours de six ans, le Charleston County School District a équipé, toutes ses salles de classes, de tableaux interactifs par des ActivPanels nouvelle générations.

Les anciens appareils sont des tableaux SMART Board, fabriqués par une compagnie dont le nom est devenu le synonyme de son produit, grâce à la domination précoce du marché. Ils disposaient d’un vidéoprojecteur et un tableau blanc interactif, ne permettant aux professeurs ni de dessiner, d’écrire, ou de manipuler des images sur l’écran.

Les nouveaux appareils choisis sont des appareils Promethean ActivPanels, à écran LCD de 70 pouces, utilisant un ordinateur de bord (OPS) Android et pouvant se connecter à des appareils portables sans fils.

Parmi les premières écoles ayant reçu les nouveaux ActivPanels, l’école élémentaire de Whitesides, dans le Mont Plaisant, les professeurs viennent juste de comprendre ce qu’ils devaient faire. Les panneaux furent installés peu avant le début de l’année scolaire, et les professeurs reçurent des formations en petits groupes. L’école et Promethean ont accueillis un sommet de perfectionnement professionnel à 9h un samedi à Moultrie Middle pour l’apprentissage de la manipulation des appareils.

“C’est comme avoir une énorme tablette sur son mur” nous explique Beth McCall, une maîtresse de CM2.

Dans la classe de Mme McCall, les élèves utilisent les écrans interactifs pour jouer à des jeux éducatifs sur les Mathématiques appelés Place Value Pirates, appuyant sur l’écran pour répondre aux questions concernant les valeurs décimales. Dans une autre application basée sur le Web, appelée A+ click, Mme McCall s’est arrêtée sur une série de problèmes de mots pour que les élèves puissent répondreun à un, pendant un travail de groupe.

Les professeurs de l’école Elsewhere dans le Whitesides utilisent leurs nouveaux ActivPanels Promethean pour des applications relativement moins modernes. Les élèves de classes de deuxième année regardent plutôt des dessins animés expliquant les tables d’addition et répondent aux questions posées par le professeur, tandis que les professeurs de CE2 font défiler des diaporamas concernant les tribus des premiers habitants d’Amériques vivant sur les côtes.

La plus grande évolution des professeurs fut l’abandon de l’utilisation des projecteurs. Même avec les projecteurs placés sur les plafonds, SMART Boards nécessitaient de fréquents ré-étalonnage pour s’assurer que les dispositifs de pointage et de dessin fonctionnent correctement – une plainte courante parmi les utilisateurs fréquents.

 Promethean depasse SMART

La mairie de Charleston a changé de technologie et de fournisseur pour répondre aux évolutions du marché des technologies de l'éducation

Pour un projet de modernisation de 30 millions de dollars entre 2008 et 2010, nous avions installé des tableaux SMART au sein des écoles de comté de Charleston. Les tableaux SMART auront amortis au bout de sept à dix ans après leur achat, selon le Directeur de l’Innovation et de l’apprentissage digital, Lainie Berry. Les ActivPanels Promethean promettent une durée de vie de 10 ans, selon les dires de M.Berry.

Le district a envisagé ainsi d’installer des tableaux SMART dans près de 3.500 à 3.800 salles de classes, selon le porte-parole. Les projets étaient de remplacer tous les tableaux SMART par des ActivPanel de Promethean pour un coût de 4.000 dollars par salle de classe, incluant l’installation. La commission scolaire du comté de Charleston a approuvé ces dépenses durant une réunion qui eut lieu le 24 Avril. L’argent provint du budget des immobilisations, financé par une taxe de vente approuvée par les électeurs.

Le premier ensemble de panneaux Promethean fut assigné aux écoles avec les plus anciennes cartes SMART: Haut Gap Middle, Whitesides Elementary, Zucker Middle et Moultrie Middle. Le Carolina Park Elementary, qui a ouvert ses portes cet automne, est équipé de panneaux Promethean payés par de nouveaux fonds de construction.

Le comité de Charleston, le deuxième plus grand district scolaire de l'État, migra de SMART à Promethean, tandis que le marché des technologies de l'éducation évoluait dans le monde entier. Google fit une percée dans l'industrie lucrative des technologies de l'éducation avec sa suite Google for Education, qui compte 70 millions d'utilisateurs. Promethean, qui utilise le système d'exploitation Android de Google, a pris une bouchée du marché de plus d'un milliard de dollars pour les tableaux blancs interactifs.

La plupart des enseignants utilisaient leurs TBI SMART comme des tableaux blancs traditionnels ou pour afficher des vidéos et des présentations Powerpoints

Amy Winstead, spécialiste de l'innovation et de l'apprentissage numérique pour le district, a été l'une des premières à adopter le SMART Board lorsqu'elle a travaillé comme enseignante au Drayton Hall Elementary en 2007. Elle a reçu l'un des conseils originaux grâce à une subvention spéciale de son école, et elle a vu le potentiel d'apprentissage différencié et d'activités interactives.

Ses collègues n’étaient pas toujours aussi irraisonnables. Mais elle annonçait que les tableaux sont des outils et qu'ils ne seront utiles que lorsque les enseignants recevront une formation sur la façon de les utiliser.

« Parfois, le changement rend les gens hésitant. Une fois qu'ils se rendent compte que ça ne va pas les mordre, c'est mieux », a déclaré Winstead.

La nouvelle technologie a ses sceptiques, y compris le membre du conseil scolaire Michael Miller, qui a rejoint le vote unanime pour la mise à niveau en avril. Il a déclaré qu'il n'avait pas encore vu de données montrant que les mises à niveau technologiques précédentes, comme celle qui avait amené les Chromebooks et iPads dans chaque école en 2014, avaient amélioré l'apprentissage des élèves.

"Nous sommes à la fine pointe de la technologie, mais il n'a pas fait la transition vers l'amélioration des résultats des élèves", a déclaré Miller.

Le professeur d'anglais de Moultrie et directeur de Charleston Teacher Alliance, Jody Stallings, restait également sceptique. Il annonçait que la plupart des enseignants utilisaient leurs tableaux SMART comme des tableaux blancs de base ou pour montrer des vidéos et des Powerpoints - des prouesses qui auraient pu être accomplies beaucoup moins cher. Il doute qu'une mise à niveau coûteuse pourrait changer les plans des enseignants.

« Je suis sûr qu'il existe un certain nombre d'enseignants qui les utilisent de manière plus complexe », a déclaré Stallings dans un e-mail, mais la réalité est que beaucoup (sinon la plupart) d'enseignants ne trouvent pas les aspects de la haute technologie, utiles pour leur programme d'études et / ou ils n'ont pas suffisamment de temps pour préparer les leçons complexes et interactives que les conseils sont capables de fournir.

Information from: The Post and Courier, http://www.postandcourier.com

PAUL BOWERS

 

Inscription
Abonnez-vous à notre newsletter pour connaitre les dernières nouveautés de Promethean

Saisissez votre adresse Email

18+10 =

La protection des données nous tient à coeur. Prointeractive utilise les informations que vous fournissez afin de vous proposer des informations et du contenu pertinent sur les produits Promethean.

[profiler]
Memory usage: real: 19136512, emalloc: 15298848
Code ProfilerTimeCntEmallocRealMem