Le marché des stylets pour tableaux interactifs

12/08/2016
0 Commentaire(s)

Alors que les innovations technologiques tiennent une place prépondérante dans la vie quotidienne des élèves, l’Education Nationale doit alors essayer d’exploiter ce phénomène pour optimiser l’apprentissage à l’école. Aujourd’hui, des millions d’euros sont investis pour la mise en place de programme d’équipement numérique dans les salles de classe, afin d’améliorer la qualité de l’apprentissage pédagogique.

Le tableau blanc interactif ou TBI fait partie de ces matériels instaurés. Les écoles dans le monde entier s’équipent au fur et à mesure de tableaux interactifs, mais à des niveaux divergents en fonction des budgets alloués par les gouvernements.

L’évolution de tbi dans le monde a favorisé la demande de stylets, comme étant un accessoire essentiel pour manipuler le tableau blanc interactif. Il en résulte ainsi, que le déploiement de la stratégie numérique gouvernementale a été un levier majeur dans l’essor du marché du stylet pour TBI.

Prointeractive

Les pilotes du TBI et le défi du marché

Pour rappel, le TBI est un équipement à priori destiné aux entreprises avant de trouver un second usage très attractif dans les établissements scolaires. En pleine expansion, ce marché voit alors s’affronter plusieurs constructeurs et éditeurs pour tenter de séduire l’Education Nationale.  De ce fait, les fabricants ne cessent de perfectionner l’aspect, les technologies d’affichage mais aussi les caractéristiques de compatibilité des tableaux blancs interactifs avec les autres appareils dans les salles de classe. Depuis son invention, en 1988, le TBI se dote de plus en plus de plusieurs fonctionnalités grâce à des logiciels innovants comme MimioStudio, Smart NoteBook ou ActivInspire. Les principaux fournisseurs sont : Hitachi, Promethean, Seiko Epson, Smart Technologies et Penveu.  

Cependant, le marché connaît un défi important en termes de coût élevé, ce qui est un point négatif pour les écoles dans les continents pauvres comme l’Afrique ou la région Asie-Pacifique, qui possèdent moins de fonds.  Ce qui n’est pas le cas des pays comme l’Amérique Latine, qui représente un énorme potentiel de croissance pour les tableaux blancs interactifs, et qui réserve un budget conséquent dans l’éducation de ses enfants.

Les tendances clés du marché du stylet pour TBI

Le stylet pour TBI atteint quelques états d’Amérique ainsi que les régions APAC et EMEA. Mais le secteur de l'éducation en Europe a été témoin de l'adoption écrasante de TBI jusqu’en 2014, et   particulièrement auprès des universités qui ont adopté l’apprentissage mixte. L'inscription des étudiants internationaux en Europe est également élevée en raison de ses systèmes d'éducation de bonne réputation. Ces tendances vont poursuivre la croissance dans cette région pour enregistrer un record de plus de 244 millions de dollars en termes de revenus prévisionnels.

L’on peut dire que la demande de ce petit dispositif, qu’est le stylet pour TBI, est en forte augmentation, détrônant même les traditionnels rétroprojecteurs. Le partage de ce « gâteau » intéresse bien évidemment différents acteurs de ce marché niche. Selon Technavio, le marché du TBI atteindra même un chiffre d’affaire de plus 730 millions de dollars en 2019.

En outre, le stylet pour TBI compte conquérir l’Amérique Latine, un marché émergent qui présente un énorme potentiel. Divers pays de la région, comme l'Argentine, la Colombie, le Mexique et l'Uruguay avance déjà dans la numérisation de leurs écoles grâce à des ressources d'éducation de haute technologie. Il est prévu un immense profit des fournisseurs internationaux d'étendre leur présence dans la région.

Sinon, une autre technologie vient concurrencer le TBI et son stylet électronique, il s’agit de l’écran tactile de type surface ou Touch Wall comme la surface hub, fabriqués par Apple et Microsoft. Mais celle-ci est encore trop onéreuse pour venir attaquer frontalement le TBI et ses divers accessoires comme le stylet.

Commentaires

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas affiché)