Interview client - L'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

13/04/2020
Rédaction: Amira Barghouthi, conseillère en TICE

Le 22 Janvier 2020, je me suis rendu au centre Michelet de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne pour assister à une installation d’un ActivPanel et assurer une formation sur Windows 10 en mode tactile, ainsi qu’à une introduction à Activinspire, le logiciel de création de leçons et d’évaluations numériques interactives, pensé et conçu pour un usage en classe.

Monsieur François Giligny, professeur des universités chaire de méthodes et théories de l'archéologie, s’est assuré d’être présent à notre arrivée, un moment tant attendu par cet enseignant, à partir duquel sa méthode d’apprentissage deviendra plus participative. Désormais, l’Activpanel va révolutionner sa façon de dispenser les cours.

 logo sorbonne

Suite à l’installation de l’ENI, j’ai assuré deux formations consécutives avec Monsieur Giligny et ses collègues qui étaient déjà familiers avec les solutions interactives. Ensuite, je l’ai interviewé sur l’utilisation de l’écran numérique interactif de Promethean au sein de l’UFR03-Histoire de l’Art et l’Archéologie à l’université de la Sorbonne. Voici le déroulement de notre échange.

 

 

 

Question : Quels outils numériques utilisez-vous à l’université de la Sorbonne ?

 

Mr Giligny : Essentiellement les vidéoprojecteurs. Personnellement, j’avais l’habitude de projeter depuis mon ordinateur. 

 

- Depuis quand utilisez-vous l’écran numérique interactif ?

 

- Il y’a deux ans, j’ai commencé à utiliser l’ENI que nous avons installé dans un autre site à Pierre Mendès France à Tolbiac, mais pas beaucoup de fois.

 

- Comment avez-vous pris la décision d’acquérir des écrans numériques interactifs ?

 

- La transformation de la pédagogie dans l’enseignement supérieur a fait qu’on s’oriente vers ces solutions numériques. En effet, les vidéoprojecteurs ne permettent pas de faire beaucoup de choses. Projeter les diapositives en mode diaporama est une méthodologie assez passive. Avant avec les rétroprojecteurs, on pouvait écrire facilement sur les transparents. D’ailleurs je le faisais avec des feutres. Alors que lorsqu’on projette des diaporamas depuis un vidéoprojecteur, il n’est pas évident d’inscrire des annotations. Avec l’ENI, on note un retour aux avantages du rétroprojecteur : On peut annoter, légender et écrire dessus. En plus de ça, il y’a aussi d’autres fonctionnalités comme l’interactivité et le partage, ce qui fait que l’étudiant devient plus actif. 

 

- Pensez-vous que les étudiants seront plus impliqués et plus attentifs quand vous utiliserez l’Activpanel en cours ?

 

- Peut-être leur donner une attention supplémentaire par rapport au cours classique. Sinon, c’est plus valable avec des petits groupes. Avec 150 étudiants, ça sera probablement plus compliqué. Mais avec 20, 25, je pense qu’on peut faire des choses plus interactives et les faire venir au tableau numérique, justement. En projection via vidéoprojecteur, ils sont moins actifs.

 

- D’accord, mais même pour les cours en amphithéâtre, il y a la possibilité de faire interagir les étudiants pour des sondages. Il y a des outils qui existent pour cela comme Mentimeter.

 

- Oui, je vois ! Je fais les sondages moyennant l’application VotAR. Je ne sais pas si vous connaissez le principe : On imprime un papier avec quatre couleurs. Les étudiants votent :  Ils ont quatre choix : a, b, c, d. Avec mon téléphone portable je flashe les étudiants montrant leur vote avec leur feuille imprimé. Je photographie avec mon téléphone et l’application calcule le nombre de a, le nombre de b, le nombre de c et le nombre de d. Alors, on peut le faire avec 200 étudiants. Après, il y a toujours deux, trois votes qui sont perdus mais ça marche assez bien. 

 

- D’accord, Mentimeter et Kahoot sont aussi des outils de sondage en temps réel.

 

- VotAR, aussi, est une application de vote en temps réel, utilisant la réalité augmentée. Par contre, il faut imprimer les feuilles. Il y a aussi la possibilité d’utiliser les boîtiers de vote pour plus de précision.

 

- Pour Mentimeter et Kahoot, vous n’aurez pas besoin d’imprimer les feuilles de votes, ni d’utiliser des boîtiers de vote. Les étudiants se connectent directement depuis leurs smartphones, moyennant un code que l’application génère pour vous. Par contre, il faut avoir accès à internet.

 

- Cela ne pose pas de problème, on a la connexion dans tout le bâtiment.

 

- Mis à part l’ENI, avez-vous eu aussi l’occasion d’utiliser le tableau blanc interactif ?

 

- Non, je ne l’ai pas fait.

 

- D’accord, donc vous êtes passé du rétroprojecteur au vidéoprojecteur à l’écran numérique interactif, c’est ça ?

 

- Oui, exactement !

 

- Est-ce que vous trouvez que l’ENI est plus pratique ?

 

- Oui, il permet d’annoter et surtout de faire venir des gens pour manipuler l’écran, ce que je ne fais pas quand je projette sur un vidéoprojecteur depuis mon ordinateur. Je trouve que l’ENI est pratique et tous les étudiants peuvent voir plus facilement.

 

- D’accord, je vois ! Sinon, vous tournez des vidéos pour des cours en lignes comme les mooc ? Est-ce que vous pensez que l’utilisation d’un ENI va faciliter la tâche ?

 

- Oui, c’est certain ! Avant l’ENI, j’utilise la tablette pour aller d’un diaporama à un autre. Je trouve que l’utilisation d’un ENI fait plus naturel et qu’elle permet de reproduire une situation comme dans un cours où il y a l’enseignant et le tableau à côté. En ce qui me concerne,  je préfère bouger, manipuler l’écran plutôt que d’être là avec ma tablette et la caméra en face. Je serai beaucoup plus naturel je pense avec l’écran numérique interactif qu’avec une tablette.

 

- Quels seront, selon vous, les autres utilisations de cet ENI ?

 

- On fait beaucoup de modélisation 3D donc on manipule des nuages de point, ou alors des objets modélisés avec des textures... Et les nuages de points, on les travaille beaucoup en sélectionnant des plages avec la souris. J’ai envie d’essayer avec l’écran tactile pour voir s’il n‘y a pas une meilleure précision, pour éliminer des points ou sélectionner des zones dans un modèle. Donc ça peut être éventuellement plus pratique avec cet écran numérique interactif. On a besoin de les manipuler dans tous les sens, de faire des zooms, de sélectionner.. Donc je pense ça va nous être très utile… On fera des essais justement, de retouche de modèle de nuage de points en 3 dimensions avec l’écran plutôt que directement avec la souris de l’ordinateur…

 

- D’accord… Je vois !

 

- Et puis j’ai des étudiants, ceux qui font du dessin sur tablette, donc je leur proposerai de faire du dessin sur l’écran aussi directement

 

- Tout à l’heure vous avez mentionné la réalité augmentée pour l’outil de vote. Utilisez vous cette technologie pour des projets d’archéologie ?

 

- On a plutôt des projets en réalité virtuelle. On pourra brancher le casque à l’ENI et projeter en parallèle ce que voit la personne qui utilise le casque. On peut montrer aux étudiants ce que la personne est en train de faire. Utiliser l’écran numérique interactif est beaucoup mieux que le vidéoprojecteur car c’est beaucoup plus net et on voit mieux ce que fait l’étudiant.

 

- Oui, c’est grâce à la résolution 4K de l’écran. En fait, on ne garde pas les couleurs et on ne garde pas la résolution lorsqu'on utilise un vidéoprojecteur. C’est l’avantage d’un écran numérique interactif.

 

- D’accord. On va faire des essais. D'ailleurs, il y a plusieurs enseignants qui l'utiliseront l’ENI.

 

- Merci bien pour votre temps !

 

- De rien. Merci à vous pour votre serviabilité durant l’installation ce matin et pour la formation sur Windows 10.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédactrice : Amira Barghouthi

 

Inscription
Abonnez-vous à notre newsletter pour connaitre les dernières nouveautés de Promethean

Saisissez votre adresse Email

  • Reload captcha

La protection des données nous tient à coeur. Prointeractive utilise les informations que vous fournissez afin de vous proposer des informations et du contenu pertinent sur les produits Promethean.

[profiler]
Memory usage: real: 17825792, emalloc: 15846128
Code ProfilerTimeCntEmallocRealMem